Voilà, on y est, cela a eu lieu le Lundi de Pentecôte 2021 à Paris, ou plutôt, ça aurait pu avoir lieu.

Nous publions ici le chapitre final d’une oeuvre littéraire en cours. Il s’agit de mettre « de côté le possible » et de laisser « se déployer le pensable, l’imaginaire » 

Cliquez sur la langue que vous préférez pour le découvrir, ou sur les blocs audio et bonne lecture/écoute !

En Fr It Es

LECTURE DE LA VERSION FRANÇAISE
LETTURA DELLA VERSIONE ITALIANA
LECTURA DE LA VERSIÓN ESPAÑOLA



Facebooktwittermail

10 commentaires sur “3..2..1..0 Le Grand Final

  • Némésis

    Lu dans Lundimatin l’extrait du « Grand final » , très envie dans lire plus et en amont et en aval,
    le peu lu est très imaginatif, les personnage sont tout de suite une image, et l’idée très féconde. J’ai eu la vision de personnages de Tardi dans un de ses scénarios .
    Alors vite oeuvrez !!! et au plaisir de vous lire.

  • Roselyne Arthaud

    Un grand moment de joie! suffit d’accepter de rêver, ça fait un bien fou

    • krill&zon

      Merci beaucoup, n’hésitez à le partager !

  • Eve Boude

    bonne imagination! c’était bien il fallait le pondre,mais j’ai quand même une question: pourquoi le sacré coeur?
    en ce lieu ,on cultive les préceptes du christ en majesté , pas celui sur la croix, mais le Christ qui a le coeur vibrant , un coeur sacré d’où le nom ;hors de toute religion chacun de nous a ce même coeur sacré, un outil puissamment jubilatoire qui s’expanse quand on s’en sert..
    à quinze ans j’aurais pu dégommer le sacré coeur par ignorance du message christique universel

    • krill&zon

      merci pour l’imagination,
      pour le Sacré-Coeur, nous n’avons aucun problème à ce que les gens se relaient 24h/24h pour assurer « l’adoration eucharistique et la quête de la miséricorde divine », chacun son truc, il y en a même qui croient qu’avec les vaccins on leur injecte la 5G et qu’on leur reprogramme l’ADN.
      Toutefois, la basilique du Sacré-Coeur symbolise bien plus historiquement, et bien qu’ayant plus que 15 ans, on est toujours de l’avis qu’on pourrait s’en débarasser. En plus on la trouve assez laide.
      Mais tout celà n’est que fiction…
      Bonne Journée!

  • Patrice

    Un finale flamboyant qui donne envie de savoir.. le début ! et l’histoire de tous ces personnages…
    Bravo

  • Mathias

    Je rebondis sur un commentaire déjà fait sur le Sacré-Cœur, je me demande si ça n’aurait pas eu encore plus de symbolique de s’attaquer à un bâtiment représentant beaucoup plus le « pouvoir » que cette église…mais le symbole n’en est pas moins fort et effectivement ce n’est qu’une fiction 😉
    Grand hâte de lire la suite !

    • krill&zon

      nous vous renvoyons à la réponse au commentaire que vous mentionnez. Et à la lecture du futur roman vous allez comprendre pourquoi le Sacré-Coeur et non-pas…La Samaritaine?

Répondre à Patrice Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *