Aujourd’hui 14h Place de Clichy contre les idées d’extrême-droite.

Extrait « Cipriani parcourait à bicyclette le boulevard de Clichy, au feu rouge il aperçut deux jeunes hommes sur la vingtaine qui interpellaient de manière menaçante un sdf d’origine africaine, couché sur une bouche de ventilation du trottoir. Cipriani descendit de la bicyclette et tout en la poussant s’approcha de la scène. Les deux jeunes, cheveux courts, propres sur eux, des bons français, insultaient l’homme à terre, lui enjoignant de dégager de là et de la France. Le sdf, saoul ou camé, ne comprenait pas grand-chose.-Eh vous deux ! Laissez le gars tranquille, il ne vous a rien fait ! fit Cipriani. Les deux jeunes le dévisagèrent, surpris de voir un homme âgé interrompre une action qu’ils considéraient salutaire pour la Nation.-Tu veux quoi l’ancêtre ? On ne t’a rien demandé, fit l’un.Cipriani lui asséna une droite en plein visage lui fracturant le nez. Il regarda l’autre, tout en faisant ondulé la grosse chaîne du cadenas.-Donne un mouchoir à ton pote et dégagez !Les deux jeunes s’éloignèrent sans moufter. Cipriani sortit deux billets de 50 euros qu’il glissa dans la poche de la veste en lambeaux du sdf qui, hagard, le regardait.-Courage, lui dit Cipriani et il remonta sur son vélo ,« pariolini di merda…» murmura-t-il en souriant. » https://youtu.be/95CiS9ObL_U

Facebooktwittermail

J+8

Voilà, 8 jours se sont écoulés depuis la parution en ligne du « Grand Final ». Nous tenons à remercier Lundi Matin et Dinamopress pour l’avoir publié simultanément sur leurs sites. Nous retournons donc à l’écriture pour que l’on puisse au plus vite publier le récit des personnages et événements qui ont engendré ce final pyrotéchnique.

D’ici-là portez-vous bien et, bien que le Sacré-Coeur soit toujours là, rappelez-vous que la Commune n’est pas morte.

For the english people, the audio version of The Grand Finale will be online asap.

Facebooktwittermail

J-…

« Une golf GTI cabriolet noire munie d’un spoiler doré arriva à vive allure et s’arrêta à côté en effectuant un virage avec le frein à main. Au milieu de la poussière soulevée par la manœuvre, Tuning apparut portant des grosses lunettes de soleil.

-ça va les fré ? « 

Facebooktwittermail

J-…

« Les trois vieux amis ne se voyaient plus très souvent. Chacun avait suivi sa propre voie, ou plutôt « avait pris son cul-de-sac ». Assis sur un banc devant l’église de Vitry-Sur-Seine, ils regardaient les habitants se rendre à l’immense marché qui remplissait la place. »

Facebooktwittermail

J-…

« Errico Cipriani arriva en Gare de Lyon à 11h50 par le TGV en provenance de Marseille. Cela faisait plus de 30 ans qu’il n’avait pas remis les pieds à Paris. »

Facebooktwittermail