« Les trois vieux amis ne se voyaient plus très souvent. Chacun avait suivi sa propre voie, ou plutôt « avait pris son cul-de-sac ». Assis sur un banc devant l’église de Vitry-Sur-Seine, ils regardaient les habitants se rendre à l’immense marché qui remplissait la place. »

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.