« Errico Cipriani arriva en Gare de Lyon à 11h50 par le TGV en provenance de Marseille. Cela faisait plus de 30 ans qu’il n’avait pas remis les pieds à Paris. »

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.